LES ETAPES DE L'AGREMENT

LES ETAPES DE L'AGREMENT

JIMMY

 

un jour du mois d'avril 2002, je téléphone au Conseil général de la Meuse où l'on me répond de faire ma demande par courrier.

Le même jour je rédige une petite lettre en disant simplement que je voulais adopter un enfant, que j'aimerais connaître les démarches et la procédure à suivre.

Une semaine après, j'avais un courrier du Conseil général de la Meuse (la DDASS) me demandant de contacter madame ARMBRUSTER éducatrice spécialisée, dans leur service pour fixer une date d'entretien. ce que je fais aussitôt. j'ai un RDV le 13 juin 2002 à 14h00 dans son bureau à Bar-Le-Duc.

13/06/2002 :

14h00 précise je suis à l'heure au RDV. Là Madame Roseinstein m'explique tout le déroulement de l'agrément qui ne doit pas être supérieur à neuf mois dans le pire des cas. Elle me présente quelques statistiques d'enfants adopter su les deux dernières années en France et à l'internationale. D'emblée elle me dit déjà qu'il n'y a autant dire pas d'enfant en France adoptable. Elle m'explique le déroulement des entretiens qui seront au nombre de trois chez moi par une éducatrice spécialisée. Les documents à fournir, le déroulement de la commission d'agrément.

Ensuite j'ai droit à quelques questions d'ordre général et pour conclure il faut que je confirme par courrier comme quoi je maintiens ma demande d'agrément. c'est à ce moment là que les 9 mois commençeront. Ensuite l'éducatrice prendra contact avec moi pour fixer les dates de sa venue soi-disant au mois de juin. Je repars déjà avec une tonne de papiers.

le soir même je confirme par courrier comme quoi je désire poursuivre ma demande d'agrément. Pour le 13 mars 2003 au plus tard cela fera neuf mois et j'aurais la réponse que ce soit accordé où pas.

Juillet, Août, Septembre passent sans aucune nouvelle.

En septembre j'ai une réunion au Conseil général dans le cadre de mon travail puisque je suis conseiller expert sur le socio sanitaire et social et je coordonne avec le Conseil général de la Meuse le fichier des assistantes maternelles permanentes.

Et me voilà devant la porte de madame ARMBRUSTER; l'éducatrice qui doit venir à la maison !!!!.

Qu'est ce que je fais ? Corinne ma collègue qui est avec moi me conseille d'y aller au culot et de taper à la porte et c'est ce que je fais. De là, je décroche le premier RDV à la maison.

18/10/2002 : 1er ENTRETIEN

A10h00 Madame ARMBRUSTER sonne à ma porte. Elle est agréable, le contact passe bien.

cet entretien est ciblé sur la famille en commençant par les grand-parents, parents, frères, tantes, oncles, cousins, cousines, neveux,nièces, les amis. leurs métiers, leur vie, nos relations.

puis les questions sur ma vie, de l'enfance, à la scolarité, l'adolescence et ma vie d'adulte, mon métier. elle me demande comment mes parents m'ont élevés ? Qu'est ce que je pense d'eux ? etc....

L'entretien se passe bien elle repart satisfaite. moi aussi je suis soulagée et contente.

22/11:2002 : 2ème ENTRETIEN

9h00 : Madame ARMBRUSTER arrive. Aujourd'hui l'entretien est basé sur mon projet d'adoption aie, aie, aie !!!!!!!

j'ai droit à une tonne de questions complètement débiles :

- Si l'enfant a été trouvé attaché à une chanlate en Roumanie que lui direz-vous ?

- Si l'enfant vous dit un jour en rentrant de l'école " tu aurais dû me laisser là où j'étais" que lui direz-vous ?

- Si un jour vous voulez vous marier ?

- Pourquoi vouloir adopter ?      

 Je crois rêver, non seulement ces questions passent mal mais aussi les réponses qu'elle me fait me restent en travers de la gorge.

Comment par exemple dire à un nourrisson qu'il est adopté ? Car pour elle il faut le dire à un bébé dès sa naissance.

je me vois mal langer un enfant en lui disant ; "Tu sais mon fils, tu es adopté " N'importe quoi !!!!!

Je suis en colère et je sens que l'entretien ne se déroule pas comme elle le souhaite (à moi non plus d'ailleurs) mais devant ces gens là il vaut mieux rentrer sa colère.

Elle m'avoue en partant que c'est moyen. je suis mal tout le week-end. l'agrément ne m'est encore pas acquis.

24/01/2003 : 3ème ENTRETIEN

 9h00 pour la dernière fois Madame ARMBRUSTER arrive (j'espère que ce soit la dernière). j'appréhende vu le précédent entretien.

Elle entre dans la maison avec un franc sourire et elle tient dans la main le document de l'agrément avec un avis favorable, je n'y crois pas !!!!!!!!

Elle visite la maison, la future chambre de l'enfant et demande des renseignements sur mes revenus. c'était le but de la troisième visite.

Elle m'annonce que la commission est lundi (nous sommes vendredi) et qu'elle va préparer mon dossier le week-end car elle veut qu'il passe lundi. Elle ne veut pas attendre le délai de neuf mois. INCROYABLE !!!!!!!!!!!

Exceptionnellement en Meuse il n'y a pas de visite chez le psychologue car aucun n'est conventionné par le CG

27/01/2003 : LA COMMISSION

Nous sommeslundi, je ne pense qu'à cela toute la matinée. A midi Madame ARMBRUSTER me téléphone et me dit que j'ai l'AGREMENT.

 

EN ROUTE VERS LE PARCOURS DE L'ADOPTION

 

MANON

12/11/2004 :

A 14h00, Annette ARMBRUSTER du Conseil général de la Meuse, comme prévu arrive à la maison.

Elle me pose quelques questions banales, ruien à comparer avec le parcours d'agrément de Jimmy qui avait été très dur. Annette voit le comportement de Jimmy, elle sait qu'il est bien dans notre famille donc pas de soucis pour un second enfant, quoique Jimmy n'a pas été trop coopérant ce jour là. Ils ne savait rien à chauqe question qu'elle lui posait et n'était pas très bavard. Elle m'a demandé : 

Pourquoi vouloir adopter un second enfant  ?

Ma réponse a été claire. Pour donner à Jimmy un petit frère ou une petite soeur afin qu'il puisse partager leurs joies, leurs peines. Qu'il ne reste pas seul, enfant unique. Je ne sais pas ce que l'avenir me réserve, la vie n'est pas un long fleuve tranquille, je ne suis pas éternelle. Pour Jimmy tout basculerait si un jour im m'arrivait malheur, je n'aime pas prononcer le mot "mort" mais cela n'arrive pas qu'aux autres.

Il faut penser que Jimmy de sa naissance à 3 ans a déjà une vie, une vie pas comme les autres enfants, une vie qui n'est normalement pas faite pour un enfant. Lorsqu'il a ouvert les yeux à sa naissance il n'avait ni maman ni papa au dessus de son lit.

Aussi pour donner la chance à un autre enfant d'avoir une famille qui l'aime et qui l'entoure, avec un grand frère. de donner à cet enfant les mêmes chances que Jimmy, de subvenir à ses besoins, de l'aider à grandir dans un environnement sain où il puisse ensuite évoluer de ses propres ailes comme il aura envie de le faire. Qu'il puisse fonder une famille etc... etc.....

Nous parlons un peu de mes revenus. Annette veut parler à Sébastien qui souhaite être à nouveau le parrain et le tuteur de cet enfant afin que ceux-ci ne soient en aucun cas séparer si un jour il doit assurer ce rôle officiellement et prendre mon relais.

Il est jeune, elle lui fait comprendre qu'un jour peut-être il trouvera une épouse qui ne voudra pas de ces enfants. Sébastien a été très bref et sec sur ce coup là pourtant ce n'est pas son habitude lui qui est très calme et doux : "les enfants avant tout,  les enfants passent en premier". Vu le ton qu'il a pris Annette n'a pas insisté

Et tout cela se passe devant une tasse de café et des madeleines, devant Jimmy qui fait le clouwn, qui est tout énervé, qui chahute, chante au point que l'on ne s'entend pas.

Vers 16h00 elle me dit qu'elle élet un avis favorable à l'agrément et qu'elle ne reviendra pas. A moi de faire mon dossier et de lui envoyer.

Dossier :  visite médicale chez un médecin généraliste, chez un psychiatre.

                Questionnaire à compléter et lettre de motivation à rédiger.

Je n'avais qu'une crainte, qu'Annette hésite car je n'ai qu'une chambre pour les deux enfants or cela n'a pas eu 'air de la gêner.

Mon dossier est vite constitué.

16/02/2005 :

12h00 : Sébatien et moi étions au cinéma à nancy. Le téléphone sonne. c'est Annette qui me dit : "félicitations Sylvie vous avez l'agrément". (3 mois pour l'obtenir au lieu de 9 mois comme le veut la loi).

C'est super je ne savais même pas que la commission était ce jour.

Me voilà donc avec mon second passeport en poche

 

ET DE NOUVEAU EN ROUTE VERS MA SECONDE ADOPTION 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site